Nature & Environnement : Les Merveilles de l'Aude

 Le Département de l’Aude présente une biodiversité et une variété de paysages exceptionnels sur son territoire. Des forêts aux garrigues méditerranéennes, en passant par les tourbières, les cascades et les rivières, différents milieux naturels abritent la faune et la flore locales.

L’Aude est le département le plus riche de France pour le nombre d’espèces d’oiseaux nicheurs et sur le podium des départements abritant la plus grande biodiversité végétale.

Ses espaces naturels sensibles offrent un magnifique terrain d’aventures, propice à la découverte de multiples trésors naturels.

Entre mer et haute montagne, collines et vallons, forêts profondes et vastes garrigues, l’Aude Pays Cathare présente une diversité de milieux naturels unique en Europe.

Sansouïres du littoral, estives pyrénéennes, falaises des Corbières, chênaies du Quercorb, pelouses sèches du Razès, tourbières de la Montagne Noire, ou pechs du Lauragais, tous ces milieux abritent une quantité incroyable d’espèces vivantes et incitent à la découverte de ce riche patrimoine audois.

Certaines d’entre elles, du fait de leur rareté, sont protégées et suivies avec une attention particulière.

On pense au Gypaète barbu, aux oiseaux du littoral tels que les Laro limicoles, l’Aigle de Bonelli, la loutre et le desman de la Haute vallée de l’Aude, sans oublier les orchidées largement répandues sur le territoire départemental.

Laissez-vous émerveiller par une grande plongée en pleine nature !

Fiche technique

1er au classement national

avec 182 espèces, le plus grand nombre d’oiseaux nicheurs en France

Sur le podium des départements

les plus riches en biodiversité végétale

40 % de la superficie départementale couverte

par les Espaces Naturels Sensibles

+ de 12 000 hectares de zone humide d’intérêt international

classés Ramsar pour la protection des milieux humides autour des étangs de la Narbonnaise

1 Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée

et un projet de Parc Naturel Régionale Corbières-Fenouillèdes.

Biodiversité au fil des Saisons

Le saviez-vous ?
Un espace naturel sensible est un site qui présente un intérêt particulier en matière de biodiversité ou de paysage. Il accueille des habitats naturels fragiles, des espèces rares ou protégées ou encore des paysages remarquables.

L'Automne

L’automne est l’une des plus belles saisons pour sortir au grand air et explorer la nature.

De fin août aux premières gelées, on peut explorer les parterres moussus du Cabardés ou du Chalabrais, le regard attentif et les narines relevées, à la recherche des cèpes, girolles et trompettes de la mort. 

Dans les massifs de Comefroide-Picaussel et de Comus, d’étranges cris rauques retentissent en septembre : le brame du Cerf est un incroyable moment de nature.

 Les mâles combattent en d’interminables joutes vocales afin de déterminer quel sera le mâle dominant pour la reproduction. 

La nature se prépare pour l’hiver dans un tourbillon de feuilles mortes et de violents orages inondent parfois les basses plaines du département. 

C’est aussi la fin des migrations sur le roc de Conilhac au coeur des marais narbonnais avec de grands vols de palombes ou de grues.

L'Hiver

Peu à peu, les sommets audois se couvrent de neige et blanchissent, tout comme le Lagopède alpin, qui vit sur les plus hautes crêtes et pratique l’homochromie. 

Les marmottes du pic d’Ourtiset se tapissent au fond de leurs galeries pour se préparer à l’hibernation.

Les pinsons se regroupent en de sonores petits groupes et les écureuils partent à la recherche de leur garde-manger.

Décembre marque l’arrivée des oiseaux hivernants sur les grands plans d’eau du département.

De belles populations de flamants roses animent les lagunes du littoral, souvent accompagnées de diverses espèces de canards venus du nord de l’Europe.

 

Le Printemps

Au Printemps quand les jours rallongent, les premières fleurs éclosent sur les pelouses sèches des Corbières, du Minervois ou du Razès.

Les orchidées forment la famille la plus emblématique du département avec 87 espèces recensées.

C’est une fleur fascinante par son évolution très avancée en terme de «séduction» des insectes pollinisateurs.

Orchidée Fédération Aude Claire
salamandre 02 Pixabay
Le saviez-vous ?
Le programme «ENSemble découvrons les espaces naturels sensibles» fédère une trentaine de structures publiques ou associatives et invite à la découverte des richesses du patrimoine naturel audois à travers des balades, des conférences ou des ateliers gratuits menés par des passionnés.

Les Ophrys attirent ainsi certains insectes mâles en imitant leur femelle, alors que les orchis et dactylorhizas rivalisent d’artifices esthétiques et olfactifs constituant un véritable patrimoine multicolore et parfumé.

Salamandres, tritons, reptiles et amphibiens sortent dans les sous-bois humides, les mares et les rocailles.

Début mai, le coq de bruyère parade sur les places de chant en montagne.

L'Eté

De la mi-mars aux premières chaleurs estivales, un long cortège parfois interrompu par les caprices du temps, marque le retour d’hivernage de milliers d’oiseaux. À la pointe de l’Ayrolle ou sur les falaises du plateau de Leucate, c’est d’avril à juin que vous surprendrez… Hirondelles, Martinets, Cigognes ou Bondrées apivores en chemin vers des contrées nordiques.

 La migration post-nuptiale de juillet aux frimats de novembre, marquera le retour de ces oiseaux, accompagnés de leurs progénitures, vers l’Espagne puis l’Afrique. 

Au cœur des zones humides, non loin de Gruissan village se dresse humblement le Roc de Conilhac.

Voilà bien le lieu magique pour partager la force irrésistible de ces oiseaux rejoignant leurs lointaines contrées d’hiver.

N'oubliez pas le Programme...

Le programme “Découvrons ENSemble, les espaces naturels sensibles” convie à profiter pleinement des paysages audois, reflets de l’empreinte historique de l’homme dans un environnement naturel magnifiquement protégé pour faire de chacun l’acteur d’une nature à préserver. Les animateurs Nature se mobilisent pour faire découvrir le patrimoine de manière ludique, pédagogique, insolite parfois et en tous cas jamais ennuyeux !
Nul besoin d’être un sportif aguerri pour profiter des balades ou animations. Elles sont conçues pour être accessibles à tous : familles, seniors... et aux personnes handicapées.

Les plus pour m'organiser !

Appareil photo et téléphone portable pour partager ses meilleurs clichés sur Instagram, jumelles, loupe, carnet de notes, crayon…

Bonnes chaussures fermées, coupe-vent selon la météo, chapeau, petite trousse à pharmacie… bouteille d'eau et petit en-cas.

Les commandements du parfait explorateur

J'évite la cueillette de plantes, de nombreuses espèces sont rares et spécifiques des milieux naturels.

Je garde mon chien en laisse, j'emporte mes déchets, je respecte les aménagements particuliers et les propriétés (clôtures, barrières pour les animaux).

Je suis les sentiers balisés pour ne pas piétiner la végétation et déranger la faune sauvage.

Je n’allume pas de feu et je suis particulièrement vigilant(e) en ce qui concerne les incendies. Je n’utilise pas mon véhicule motorisé dans les espaces naturels.

Fermer le menu