Les conseils rando

Comme toutes les activités, la randonnée nécessite de suivre quelques consignes pour vivre une expérience optimale pour soi-même, les autres et l'environnement naturel. Voici quelques recommandations pour une sortie à pied ou à vélo sereine et réussie. 

En fonction des conditions météo, l'accès à certains massifs peut être interdit. Consultez la carte mise à jour quotidiennement pour vous aider à organiser votre balade.

Sur les traces du Sentier Cathare ©Vincent Photographie-ADT de l'Aude

La météo : choisir la bonne période

Choisir la bonne période pour réaliser sa randonnée est un gage de réussite et de plaisir. Les sentiers sont accessibles toute l’année. Mais selon la saison, il est possible que la météo vous joue des tours : orages, chaleur en été, neige sur les hauteurs en hiver… Les saisons idéales pour la randonnée sont le printemps et l'automne.

En altitude, renseignez-vous localement l'hiver sur les conditions d'enneigement.

En juillet et en août, les températures frôlent rapidement les 40°C et le risque incendie peut être élevé, entraînant des fermetures de massifs. Avant de partir, consultez la carte du risque incendie indiquant les fermetures de massifs, mise à jour quotidiennement.

Si vous êtes en itinérance, assurez-vous également de l’ouverture des hébergements et particulièrement des gîtes d'étapes. La plupart des gîtes sont ouverts toute l’année, mais un petit coup de fil en prévention peut être utile.

Bien s'équiper

Le petit matériel indispensable

Une gourde : prévoyez de l’eau en quantité suffisante, selon la sortie prévue. Si les points d’eau sont fréquents, une gourde ou un camel bag ne seront pas de trop, surtout par grande chaleur !
Attention, en période de restriction d'eau, certaines fontaines peuvent être fermées.
Une trousse de soin : n’oubliez pas de glisser dans votre sac une petite trousse basique. Voir la trousse de secours du randonneur.
Un couteau multifonction : très utile pour le pique-nique !

Protection solaire

Des protections contre le soleil : lunettes de soleil, casquette ou couvre-chef, crème solaire, vêtements couvrants. Protégez-vous de la chaleur, des insolations et des coups de soleil.

Des vêtements adaptés

Il pleut rarement dans l’Aude, mais un bel orage peut vite vous gâcher l’expérience… Prévoyez une veste et un pantalon de pluie, légers et peu encombrants. Pour le matin ou le soir, glissez également quelques vêtements chauds dans votre sac. En période de chasse, portez des vêtements visibles de loin (idéalement un gilet fluo).

Un sac à dos confortable

Il est primordial de bien choisir son sac de randonnée et d’évaluer sa contenance en fonction de votre profil et de vos ambitions, surtout si vous êtes en itinérance.

De bonnes chaussures de marche

Privilégiez des chaussures de marche, de préférence montantes pour protéger les chevilles des torsions.

Un téléphone portable

Prenez si possible votre téléphone portable avec vous, au moins pour les urgences (15, 18 ou 112). Pensez également à emporter un chargeur itinérant ou une autre batterie si la randonnée est longue.

Carte, topo et traces

Les sentiers sont balisés mais nous recommandons d'emporter avec soi le tracé du parcours (carte, boussole, descriptif). Télécharger le fichier gpx sur une application de cartographie ou de randonnée peut aussi être d'une grande aide pour se repérer !

À vélo

Portez un casque et un équipement de protection. Les itinéraires VTT sont partagés avec les randonneurs ou d’autres usagers (voitures, tracteurs etc.). Ralentissez lors des croisements ou dans les zones à faible visibilité et arrêtez-vous si nécessaire.

À glisser dans une poche

Pensez à prendre un sac poubelle pour emporter tous vos déchets. Quelques barres céréales ou des fruits secs pour les fringales. Des aliments non périssables (mais pas dans la poche de l'anti-moustique !). Un sifflet peut aussi être utile en cas de pépin.

fleur de ciste rose

Prenez-soin de la nature !

Au cours de vos balades, vous allez traverser des espaces naturels, riches en biodiversité mais aussi fragiles. Évitez la cueillette des fleurs et des plantes. Restez sur les sentiers pour limiter le piétinement. Soyez discrets pour ne pas déranger la faune et gardez vos chiens près de vous (dans certains espaces particulièrement sensibles ou à proximité des troupeaux, il faudra les tenir en laisse). Et bien sûr, emportez tous vos déchets !

Mais encore
Un appareil photo pour ramener quelques souvenirs, des bâtons de marche pour limiter les efforts, des jumelles, une lampe frontale…

Les petits plus

En itinérance, randonnez légers !

Des prestataires comme La Malle Postale sur le Sentier Cathare récupèrent vos bagages chaque matin dans votre hébergement et les déposent à l’étape suivante, dans l’hébergement de votre choix.

Randonner sur le Sentier Cathare en direction du Château de Peyrepertuse ©Vincent Photographie
Randonnée à vélo sur le Sentier Cathare à Peyrepertuse ©Vincent Photographie-ADT de l'Aude

Accompagnement

Vous souhaitez randonner en toute sécurité, tout en profitant des conseils personnalisés et des connaissances d’un professionnel à vos côtés ? Faites appel aux guides accompagnateurs : accompagnateur en montagne ou guide du Pays Cathare, deux réseaux de professionnels du terrain sont là pour vous accompagner.

Dormir à la belle étoile

Bivouaquer est généralement toléré (sauf réglementation locale) de 19h00 à 9h00 avec interdiction d’allumer un feu de camp (Article L131-1 du code forestier).

Sur les traces du Sentier Cathare ©Vincent Photographie-ADT de l'Aude