Partons ensemble à la découverte des charmants villages méditerranéens de l’Aude. Nous vous proposons de quitter les sentiers battus pour longer la côte et les étangs et découvrir un littoral discret, resté sauvage… Villages de pêcheurs ou petites stations au charme désuet, si vous cherchez un peu de tranquillité, vous devriez trouver votre bonheur !

01L'Ayrolles à Gruissan

Tout au bout de la route des salins se trouve l’étang de l’Ayrolle et son « village ». Village est un bien grand mot, le lieu ne compte qu’une quinzaine de petites maisons et cabanons rassemblés autour du minuscule port donnant sur l’étang. C’est le « village des pêcheurs », un lieu sans chichi où les pêcheurs vendent leurs poissons et vous parlent de leur métier. C’est un véritable bout du monde au grand air, où l’on peut aller se balader pour des superbes photos ou acheter son poisson frais (en y allant tôt le matin) !
Vous voulez du pittoresque et de l’authentique ? C’est ici que vous le trouverez ! Mais n’oubliez pas de respecter les gens qui y travaillent et la nature environnante !

L'étang de L'Ayrolles et son village de pêcheurs à Gruissan ©ADT de l'Aude
Le villages de Bages et son étang ©Gilles Deschamps - ADT de l'Aude

02Bages

Imaginez un village perché sur un rocher dominant la lagune, des ruelles étroites et des placettes, où l’on prendra plaisir à se perdre, pour découvrir le petit patrimoine plein de charme : le cadran solaire du XIe siècle, la placette et sa fontaine, l’église médiévale Saint Martin, les galeries d’art … Du belvédère des anciens remparts on peut s’offrir l’un des plus beaux panoramas de la région avec vue sur les étangs, le Canigou et les Pyrénées dans le lointain. Bages est un petit village de viticulteurs, d’artisans et de pêcheurs, il est surtout connu pour la pêche aux anguilles, que l’on cuisine ici en bourride, à déguster dans les restaurants locaux.

03Les Cabanes de Fleury

A l’origine, il y avait ici un hameau de pêcheurs, constitué de simples cabanes de roseaux. Aujourd’hui « les Cabanes » est un tout petit village situé au coeur de vastes espaces de terres sauvages et protégées. C’est un lieu qui plaira à tous les amoureux de nature et tranquillité, avec des kilomètres de plages sauvages et l’étang de Pissevache tout proche.
On y trouve aussi un petit port de plaisance sur l’Aude tout près de l’embouchure, point de départ pour les balades en mer et les parties de pêche.
Les Cabanes de Fleury, on n’y arrive pas par hasard. La route qui y mène ne va pas plus loin, mais on aurait tort de ne pas la suivre jusqu’au bout…

Les cabanes de Fleury et son port ©Office de Tourisme du Grand Narbonne
La franqui et sa plage à Leucate ©G. Fleury-Office de Tourisme de Leucate

04 La Franqui

La Franqui, c’est bien-sûr l’immense plage des Coussoules, haut lieu de la glisse et rendez-vous des kitesurfeurs et windsurfeurs du monde entier.
Mais La Franqui, c’est avant tout la plus ancienne station du littoral languedocien, blottie dans une pinède au pied de la haute falaise blanche de Leucate. Son côté rétro, ses villas disséminées dans les pins lui donnent un cachet inimitable. Si vous voulez passer des vacances vintage, c’est ici qu’il faut venir ! Au bout de La Franqui, des escaliers mènent tout en haut de la falaise d’où on peut profiter d’un immense panorama. Un chemin permet de se rendre au Rocher de La Sorcière sur lequel les plus folles légendes circulent, mais on peut aussi marcher jusqu’à Leucate Village ou Leucate Plage, avec des bonnes chaussures !

05 La Palme

Il reste de beaux vestiges du riche passé de La Palme : anciennes portes fortifiées, barbacane, pont-levis, tour de l’horloge. De belles promenades en perspective dans ce village typiquement languedocien à deux pas des étangs et de la Méditerranée. Aux environs, les capitelles, ces petits abris de pierre sèche, la chapelle Saint Pancrace, peuvent se découvrir sur des boucles de promenade au cœur de belles étendues de garrigues sauvages.
L’étang de La Palme est un site important de passage d’oiseaux migrateurs qui viennent y nicher. On peut les observer avec des jumelles, afin de rester discret et ne pas les déranger. La Palme, c’est aussi la plage du Rouet, une des plus sauvages de l’Aude, et les salins aux couleurs intenses, un des principaux sites de saliculture de l’Aude.

Le village de La Palme et ses salins ©Parc Naturel Régional de la Narbonnaise
Balade le long de l'étang de Bages à Peyriac de Mer ©Pierre Davy-ADT de l'Aude

06Peyriac de mer

Peyriac ne se trouve pas sur la Méditerranée, mais quelques kilomètres en retrait, sur les étangs bordant le littoral. Lieu de flânerie, avec sa place de village animée aux beaux jours, ses rues qui ont conservé les croix des Templiers, ses petites galeries d’art et anciennes maisons vigneronnes… un petit musée archéologique retrace son histoire de la Préhistoire à la période Romaine.
Les pontons sur les anciens salins, sont un très bel aménagement pour profiter des paysages extraordinaires, et observer de très près la nature, la faune et la flore sauvage. Un lieu calme et reposant ! Au bout de petits chemins qui bordent l’étang, on accède aux plages du Doul où on peut se baigner, dans une eau très salée. On découvre aussi le petit port où sont amarrés les bateaux des pêcheurs.