L’Aude est célèbre pour la richesse et la qualité de son patrimoine médiéval. Et à juste titre. Mais bien avant le Moyen-Âge, l’Antiquité est aussi une période très active de l’histoire locale. Il en reste de très nombreux vestiges et témoignages, que l’on retrouvera dans les divers musées et sites, modestes ou d’envergure internationale. Partons en visite !

Visite du musée Narbo Via ©Arnaud Spani - Musée Narbo Via

Narbo Via

Conçu par l’architecte Norman Foster, Narbo Via présente une collection exceptionnelle de plus de 6000 pièces. La visite permet d’explorer l’antique cité de Narbo Martius sous tous ses aspects : architecture, maisons et décors, vie économique. Des mosaïques, des fresques, des sculptures et des objets de la vie quotidienne en font une visite émouvante. Les restitutions en 3D rendent le musée vivant et interactif.
Le clou de la visite : un immense mur modulable présentant 800 fragments de monuments funéraires. Impressionnant !
Ne pas manquer également les expos temporaires toute l’année.

Horreum romain

En centre-ville, une visite surprenante dans les sous-sols de Narbonne. C’est un site hors du commun, différent d’un musée ou d’un vestige classique. Ces galeries souterraines datent de l’époque romaine. Vous entrez dans un autre monde où un éclairage tamisé apporte un côté mystérieux, une ambiance étrange et assez irréelle. Un vrai labyrinthe de couloirs menant de salle en salle. Des sculptures, des amphores et de nombreux bas-reliefs romains très bien conservés parsèment la visite.
Les enfants apprécient aussi !

Top 5 - Que faire à Narbonne quand il pleut ? Horreum de Narbonne © B Delmas
L'application Amphoralis ©Nomah-Amphoralis

Musée des potiers gallo-romains Amphoralis

Un beau voyage dans le temps ! Ce petit musée est construit sur pilotis, sur un vaste site archéologique qui fut un lieu de production d’amphores, de poteries, et autres matériaux en terre cuite. Lors du parcours de visite, on surplombe les ruines grâce aux cheminements aménagés.
Des bâtiments et fours gallo-romains ont été reconstitués, ce qui permet d’apprendre beaucoup de choses sur la vie des artisans à l’époque gallo-romaine et leur façon de travailler. Narbonne était la capitale d’une riche province romaine, et à la croisée des routes commerciales importantes.
BON PLAN : la billetterie commune pour Narbo Via, l’Horréum Romain et Amphoralis ! Tarif couplé pour les 3 sites : 12 euros

Musée des Corbières

Au Musée des Corbières à Sigean on découvre des objets et bijoux très finement travaillés, des poteries, … on peut aussi apprendre comment nos lointains ancêtres audois vivaient au quotidien, quelles étaient leurs coutumes, leur alimentation, leur habillement.
Le premier étage est consacré aux fouilles archéologiques de l’Oppidum de Pech Maho (VIème-IIIème siècles avant J.C.), ainsi qu’aux fouilles du canton. Elles sont présentées dans un ordre chronologique et thématique.
Au dernier étage : les métiers d’autrefois et une exposition sur l’ancienne frontière franco-espagnole.

Visites au musée archéologique de Sigean ©Idriss Bigou Gilles - ADT de l'Aude
Fontaine du village de Peyriac de mer ©Pixabay

Musée Archéologique

Le petit Musée archéologique est quant à lui ouvert sur rendez-vous et présente d’impressionnantes amphores, des poteries et autres objets de la vie de tous les jours. N’oublions pas que nous sommes tout près du site archéologique de Pech-Maho, ancien oppidum qui selon les spécialistes avait une grande importance dans l’Antiquité.
C’est une découverte intéressante à faire lors d’une promenade sur l’étang de Bages-Sigean !

Eburomagus 

Eburomagus est un musée archéologique situé au cœur du village de Bram. Il réunit des expositions permanentes complétées par un espace d’expos temporaires. Vie quotidienne, échanges, pratiques funéraires… le musée développe en 6 thèmes la richesse du patrimoine archéologique du Lauragais, de la Préhistoire au Moyen-Age.
Mais c’est la période antique qui retiendra tout particulièrement l’attention étant donné l’importance du « Vicus Eburomagus », notamment pour ses ateliers de potiers.

Visite du musée Eburomagus à Bram ©Vincent Photographie-ADT de l'Aude
Les tours gallo-romaines de la Cité de Carcassonne ©Vincent Photographie - ADT de l'Aude

Les tours de la Cité

On parle toujours de Cité médiévale de Carcassonne. C’est en partie vrai ! En faisant le tour des remparts, on remonte le temps jusqu’à l’Antiquité. En effet sur la partie nord on peut admirer les tours d’époque gallo-romaine. C’est la partie la plus ancienne des murailles. Elle nous donne une idée de l’aspect de Carcassonne à la fin de l’Empire Romain, quand le rempart extérieur n’existait pas encore. Les tours de cette partie sont en forme de fer à cheval, et couvertes de toits en tuiles. La plupart ont de larges ouvertures, qui permettaient d’utiliser le javelot.